En l'an 176, I'eau de la lagune subit une crue si forte, particulièrement le rio de Coyoacan, que toutes les maisons furent inondées, I'eau arriva jusqu'à la première enceinte du temple d'Uitzilopochtli et les maisons qui étaient en argile crue s'écroulèrent. On dit que l'eau était noire et pleine de couleuvres et on prit cela pour un prodige.

En l'an 180, Ahuitzotzin mourut et son frère Motecuhzoma lui succéda. Il fut le dernier seigneur.

En l'an 182, à l'endroit où s'élève aujourd'hui la maison de l'évêque, Motecuhzoma édifia un temple consacré à Quetzalcoatl et le haut fut couvert de paille. L'année suivante, la foudre tomba et l'incendia: on dit que c'est Tlaloc, dieu de l'eau, qui envoie la foudre.

Motecuhzoma érigea un très grand temple en l'honneur de Cinteotl, fils de Piltzintecutli.

En l'an 184, ceux de Mexico tuèrent beaucoup de gens de Zozolan qu'ils avaient pris à la guerre, ils les mirent en croix entre deux poteaux et les fléchèrent, et chaque année cette fête avait lieu.

En l'an 185 de la fondation de Mexico, la période de cinquante-deux ans s'achevant, Motecuhzoma célébra la dernière cérémonie du feu nouveau.

En l'an 189, un signe leur apparut dans le ciel. Il naissait en dessus du volcan et venait au-dessus de la cité, il était blanc et large de deux brasses, Motecuhzoma voulut en connaître la signification et les savants lui dirent qu'il mourrait cette année-là. Ce signe apparut l'année où les chrétiens appareillaient pour venir dans ce pays.


indexHMP.html